Le CDFA est aujourd’hui fer de lance, dans une procédure de plainte déposée en 2015 par le Comité VERITAS, conjointement avec l’ADEP et l’ADIMAD, contre l’État Français pour crime de guerre et crime contre l’humanité, perpétrés de 1954 à 1962, durant la guerre d’Algérie et mise sur pied par notre bien regretté, feu Pierre DESCAVES.

 

Dépot de plainte contre l'état français